Statistiques de lecture au Mexique : l'ebook conquiert 1 personne sur 10

-Clément Solym

L’Instituto Nacional de Geografía y Estadística, Inegi, vient de mettre à jour les différentes habitudes de lectures des Mexicains. On y apprend que la population âgée de plus de 18 ans passe en moyenne 38 minutes de lecture quotidienne. Tous supports confondus.

Or, en dépit de l’accès accru aux technologies de l’information, les gens préfèrent encore lire des magazines, des livres ou des journaux imprimés. Cette enquête, mise en relation avec celle réalisée en 2015, indique cependant quelques évolutions.

Ainsi, voilà deux ans, une personne sur 10 avait téléchargé un livre numérique – principalement dans les thématiques politiques, romans, langues, cinéma, art ou sciences. Les principaux consommateurs d’ebooks étaient alors âgés de 18 à 30 ans. Et résident dans des centres urbains ou grandes agglomérations.

Pour la partie de la population qui ne lit pas, c’est le manque de temps qui est avancé en priorité, pour 40,6 % des gens, suivi du manque d’intérêt, tout bonnement, pour la lecture, pointé par 26,8 %.

Les statistiques montrent également que le temps passé à lire dépend, assez logiquement, du niveau d’éducation. Les personnes diplômées de l’enseignement supérieur enregistrent une moyenne de 49 minutes de lecture quotidienne.

Les Mexicains lisent en moyenne de 5,3 livres annuellement, et 1,8 sont destinés à l’école ou leur travail. À ce titre, le pays se classerait comme le deuxième plus grand lecteur de l’Amérique latine.

Enfin 60 % des gens achètent des livres dans le pays, 46,2 % font des cadeaux, et 40,65 % les prêtent.